Légendes

Tourner la page |
Quand le visage commence à disparaître, s’impose la légende. Elle a un tout autre caractère que le titre d’un tableau. Disparu est le sujet. La page est tournée. Le cadre est vide. Y-a-rien à voir. La légende n’est que l’écho d’une réalité oubliée.
À partir d’une sélection de toutes les légendes écrites depuis des années en regard de mes images, j’ai voulu construire une autre séquence, élaborer un autre espace pour dire autre chose, ou plutôt pour dire la même chose mais différemment.

Bérénice Constans

Légendes